Pascale Simont

MÀJ . 25.10.2022

Né⋅e en 1961

Vit et travaille à Saint-Denis de La Réunion

Un combat incessant entre primitif et culturel, intérieur - extérieur se joue sur les corps endormis de Pascale Simont, fuyants dans la rêverie ou crispés par la sidération. La figure revient sans cesse dans l’œuvre de l’artiste comme une intériorisation et une mise en chair de ses échappées abstraites récurrentes, expressions des émotions profondes. Frontière ténue entre ce qui est et ce qui doit être, les corps tuméfiés semblent ainsi pris entre deux feux, celui de l’être social qui se construit depuis l’enfance, où sont attendus la femme, la mère, la ménagère mais aussi l’athlète, et celui du corps animal primitif, instinctif. Les peintures, vidéos ou objets composites élaborés par Pascale Simont sont autant d’esquisses, d’interrogations et tentatives de construction autour de cette dualité. Parfois, frontières et horizon de l’île où Pascale Simont s’est installée depuis 2000 semblent s’immiscer dans le travail de l’artiste, comme un écho à cette fiction intérieure.

Laetitia Espanol, 2020.

Actualités

Rêver l'obscur

Exposition collective, The Bridge by Christian Berst, Paris, du 03/02/2022 au 27/03/2022, Esther Hoareau, Pascale Simont

Le soleil se lève aussi

Exposition collective, La Box, Le Tampon, du 15/10/2021 au 31/10/2021, Anne Fontaine, Brandon Gercara, Chloé Robert, Cristof Dènmont, Kid Kreol & Boogie, Myriam Omar Awadi, Pascale Simont, Yohann Quëland de Saint-Pern